DERNIER RENDEZ-VOUS DE 2019 : ARPENTAGE

JEUDI 5 DECEMBRE 2019 – A 20H30 – ARPENTAGE

Nous avons le plaisir de vous convier au dernier rendez-vous Uppercut de l’année 2019. Jeudi prochain, nous clôturerons cette riche et dense année d’éducation populaire par un arpentage organisé au Bar de l’ALM, 45 Rue Violon à la Montagne. Nous vous proposons de venir avec nous arpenter le livre de Jean-Claude Michéa : « le complexe d’Orphée ». Une occasion unique de découvrir collectivement en une soirée la pensée détonante de ce philosophe qui s’autoproclame anarchiste conservateur, et que la presse qualifie tour à tour d’héritier de Georges Orwell, de penseur de la France des gilets jaunes, ou de philosophe des gens ordinaires. De beaux échanges en perspective pour clôturer cette journée de mouvement social. Jeudi 5 décembre à 20H30 au bar de l’ALM 45 rue Violin à La Montagne.

ARPENTAGE : « PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRACE » DE CORINNE MOREL DARLEUX

VENDREDI 15 NOVEMBRE 2019 – A 20H30 – ARPENTAGE

Arpentage du livre « Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » de Corinne Morel Darleux. Ça se passe vendredi 15 novembre à 20h30 à la Montagne et c’est organisé par l’Uppercut. Dans cet essai philosophique et littéraire rédigé à la première personne, la militante écosocialiste Corinne Morel Darleux questionne l’effondrement. Elle propose un choix radical  : refuser de parvenir et instaurer la dignité du présent pour endiguer le naufrage généralisé. Elle convoque pour cela le navigateur Bernard Moitessier, les lucioles de Pasolini ou les racines du ciel de Romain Gary.

L’arpentage est un outil d’éducation populaire qui nous permet de faire la lecture collective d’un ouvrage. L’UPPERCUT vous propose une lecture collective de cet essai de Corinne Morel Darleux puis un débat sur le questionnement de l’auteur en lien avec vos propres interrogations. Au foyer laïque, bar de l’amicale laïque, 45 Rue Violin, 44620 La Montagne. Gratuit.

 

SORTIE DE CHANTIERS DE CONFERENCES GESTICULEES

WEEK-END DU 11 NOVEMBRE – CONFERENCES GESTICULEES

L’ardeur, association d’éducation politique et L’UPPERCUT, Université populaire de la Montagne s’associent durant 3 jours pour présenter la sortie de chantiers de conférences gesticulées du stage Ardeur qui s’est déroulé de juillet à novembre 2019. Sortie de chantiers… cela signifie que les conférences gesticulées présentées durant ce week-end du 11 novembre le seront pour la première fois en public. 9 conférences au programme, marathon de 3 jours de confs pour pour dévoiler, dénoncer, questionner et analyser les mécanismes de la domination.

La conférence gesticulée est une prise de parole publique sous la forme d’un spectacle politique militant. Construite par une personne à partir de ses expériences, c’est un acte d’éducation populaire fondé sur l’envie de partager ce qu’on a compris, tel qu’on l’a compris, là où on l’a compris. En ajoutant sa conférence à celles qui existent, chacun-e participe à l’élaboration d’un rapport de forces anticapitaliste et invite ceux et celles qui la reçoivent à se poser la question de leur propre place dans ce système. Acte subversif, la conférence gesticulée transgresse la légitimité (toujours contestée) à parler en public.

Cela se passera au Foyer laïque de la Montagne (44), salle du lapin vert les samedi 9, dimanche 10 et lundi 11 novembre 2019. Programme en version pdf

SOIREES CLASSES : C’EST CETTE SEMAINE

MERCREDI 29 MAI 2019 – A 20H30 – ARPENTAGE

L’arpentage est une technique nous invitant à une lecture collective d’un ouvrage. Nous proposons ici d’arpenter le roman-photo : Les racines de la colère. Ce livre du photographe Vincent Jarousseau nous conduit dans le quotidien d’habitants de Denain dans le Nord de la France. La parole est ici donnée à des personnes le plus souvent invisibilisées dans les représentations médiatiques et qui nous font entendre et voir les fractures de notre société. Á 20H30 au Bar de l’ALM, 45 Rue Violin à la Montagne.

JEUDI 30 MAI 2019 – A 20H30 – BALADE-RÉCIT

L’occasion de revenir sur l’histoire hors-norme d’un Montagnard, qui toute sa vie n’a cessé
d’apparaître et de disparaître, soit pour aller au bout de ses idées, soit pour sauver sa peau, aux moments les plus éruptifs de l’Histoire du vingtième siècle : Jean Cremet, né en 1892, ouvrier métallurgiste anarchiste, militant infatigable. Et c’est au récit de ce destin inouï et à celui du paysage de la Montagne que nous vous invitons, alternance entre un point de vue naturaliste et celui documentaire d’une existence pleine de mystères. Apparitions, disparitions… A 20h30 dans le bourg de la Montagne (RDV au bar de L’ALM).

VENDREDI 31 MAI 2019 – A 20H30 – conférence gesticulée

Conférence gesticulée sur le travail : Je travaille avec 2 ailes par Emmanuelle COURNARIE, sociologue du travail

« Quand vous avez une carrière de précaire professionnelle à force d’enchaîner les petits boulots depuis 20 ans, monter sur scène permet de redonner du sens à votre parcours. C’est le moment de parler du monde du travail et de partager les anecdotes drôles ou dramatiques qui vont avec. L’occasion alors de faire le point sur l’évolution de l’organisation du travail dans notre société et de se donner la force de transformer collectivement notre rapport au travail… ». Á 20H30 à la salle du Lapin Vert de l’ALM, 45 Rue Violin à la Montagne.

Et rendez-vous chacun de ces 3 soirs à partir de 19H dans le bar de L’ALM pour des apéros gesticulés préparés par les membres de l’UPPERCUT.

CONFÉRENCE GESTICULÉE : JE TRAVAILLE AVEC 2 AILES

VENDREDI 31 MAI 2019 – A 20H30 – conférence gesticulée

Conférence gesticulée sur le travail : Je travaille avec 2 ailes par Emmanuelle COURNARIE, sociologue du travail

« Quand vous avez une carrière de précaire professionnelle à force d’enchaîner les petits boulots depuis 20 ans, monter sur scène permet de redonner du sens à votre parcours. C’est le moment de parler du monde du travail et de partager les anecdotes drôles ou dramatiques qui vont avec. L’occasion alors de faire le point sur l’évolution de l’organisation du travail dans notre société et de se donner la force de transformer collectivement notre rapport au travail… ». Á 20H30 à la salle du Lapin Vert de l’ALM, 45 Rue Violin à la Montagne.

ARPENTAGE : LES RACINES DE LA COLÈRE

MERCREDI 29 MAI 2019 – A 20H30 – ARPENTAGE

L’arpentage est une technique nous invitant à une lecture collective d’un ouvrage. Nous proposons ici d’arpenter le roman-photo : Les racines de la colère. Ce livre du photographe Vincent Jarousseau nous conduit dans le quotidien d’habitants de Denain dans le Nord de la France. La parole est ici donnée à des personnes le plus souvent invisibilisées dans les représentations médiatiques et qui nous font entendre et voir les fractures de notre société. Á 20H30 au Bar de l’ALM, 45 Rue Violin à la Montagne.

ARPENTAGE : LES RAISINS DE LA MISÈRE

VENDREDI 3 MAI 2019 – A 20H – ARPENTAGE

Un RDV-discussion sur le film et un arpentage du livre les Raisins de la misère de Ixchel Delaporte. A la suite de la projection du film, nous vous proposons de venir discuter du film dans une ambiance conviviale au bar de l’ALM.
Puis, nous vous proposons d’aller plus loin en participant à un arpentage, une lecture collective d’un ouvrage. Nous lirons et débattrons ensemble du livre «  Les raisins de la misère » de Ixchel Delaporte.
L’auteur découvre un jour que la région de Bordeaux, réputée mondialement pour ses grands crus et la beauté de ses paysages, est aussi connue, moins favorablement, pour son « couloir de la pauvreté ». Sur cet arc long de deux cent quarante kilomètres et large de quarante, cohabitent deux mondes, celui des châteaux aux noms prestigieux, Pauillac, Saint-Emilion, Sauternes, et une France invisible, celle des petits boulots, des habitats dégradés, des maladies professionnelles, du chômage, qu’on croit réservée à aux régions du Nord ou des banlieues urbaines.

Entrée libre et gratuit au bar de L’amicale Laïque, 45 Rue Violin à la Montagne.

J’VEUX DU SOLEIL…

JEUDI 2 MAI 2019 – A 20H30 – J’VEUX DU SOLEIL

PROJECTION DU FILM de Gilles Perret et de François RUFFIN «  J’VEUX DU SOLEIL ».

« J’ai changé les plaquettes de frein et le liquide de refroidissement. 350 € chez Norauto… » C’est parti pour un road-movie dans la France d’aujourd’hui! Avec leur humour et leur caméra, Gilles Perret et François Ruffin traversent le pays: à chaque rond-point en jaune, c’est comme un paquet-surprise qu’on ouvrirait. Qu’est-ce qui va en sortir ? Des rires ou des larmes ? De la tendresse ou de la colère ? De l’art ou du désespoir ? Les deux compères nous offrent des tranches d’humanité, saisissent cet instant magique où des femmes et des hommes, d’habitude résignés, se dressent et se redressent, avec fierté, avec beauté, pour réclamer leur part de bonheur.

Au cinéma Le Montagnard, place Similien Guérin à la Montagne. Tarifs : 4 € et 5,5 €.

Femmes en résistances à L’UPPERCUT

mardi 2 avril 2019 – A 20H30 – sur les traces de germaine tillion

Deux ans après le premier film documentaire de François Gauducheau sur la vie et l’engagement résistant de Germaine TILLION , que nous avions diffusé à la La Montagne, voici le second film de François Gauducheau et Samira Houari :  « L’affaire de ma vie – des femmes dans la guerre d’Algérie ».

Pour ce documentaire tourné en Algérie, les réalisateurs ont accompagné l’amie de Germaine, Nelly, dans un retour sur les traces de celle qui créa les premiers centres sociaux à Alger.

L’affaire de ma vie – Des femmes dans la guerre d’Algérie. Film-documentaire de François Gauducheau et Samira Houari. Mardi 2 avril à 20h30 à la salle du Lapin Vert – Amicale Laïque de la Montagne, 45, Rue Violin à la Montagne. PAF : 3 €. Nombre de places limitées.